Abomey-Calavi

Une cité nouvelle, une destination sûre.

Les Chefs traditionnels

Célébration de la fête du 10 janvier dans la commune d’Abomey Calavi

C’est à la place "Vidaho honto» d’Ouéga-Tokpa dans l’arrondissement de Togba qu’a eu lieu ce dimanche 2021, les manifestations de la célébration tournante de la fête du vodoun dans la commune d'Abomey-Calavi. La présente édition a rassemblée tous les représentants des différentes divinités de la Commune d'Abomey-Calavi sous le regard éveillé du Maire de la Commune d’Abomey Calavi, Angelo Evariste AHOUANDJINOU, assisté  des chefs des arrondissements et conseillers communaux de la Commune.

Dans son discours de bienvenue, le Chef d'arrondissement de Togba, Monsieur Pierre AISSO ZOSSOU rappelle que "Un homme sans culture est comme un arbre sans fruits. Nous ne devons donc pas laisser tomber notre culture. C'est notre identité culturelle".  Tout comme lui, Hounnongan Mèhinto Hounkpèvi alias édégbognité, Président des Cultes endogènes de la Commune d'Abomey-Calavi, a, au nom de tous les adeptes vodoun de la Commune, remercié et salué la dextérité du Maire Angelo AHOUANDJINOU qui a mis les moyens à disposition des adèptes de la Commune pour une organisation réussie. Il l'invite à continuer dans ce sens et a aussi rassuré que les valeurs ancestrales et culturelles demeureront.

Procédant officiellement au lancement des festivités, le Maire de la Commune d'Abomey-Calavi, Monsieur Angelo Ahouandjinou a dit sa joie d'être témoin de ce moment particulier. Il a aussi fait un rappel de la place de choix que le Chef de l'État béninois Patrice Talon accorde à la culture.  Finissant son adresse en direction des acteurs du milieu endogène, le Maire de la Commune d'Abomey-Calavi a sollicité tous les chefs de couvents et autres adeptes, chacun à son niveau, à communier en prière pour l'avènement continue de la paix et du mieux-être pour tous dans la commune d'Abomey-Calavi et dans notre pays le Bénin.   

Extrait des propos du maire Angelo Evariste AHOUANDJINOU

« Je suis fier de me retrouver parmi vous en cette occasion solennelle pour témoigner l'attachement continue de notre pays, de son gouvernement ainsi que du conseil communal d'Abomey-Calavi, à la consolidation de notre identité intrinsèque dans une République laïc, multiculturelle pour la sauvegarde et la valorisation du patrimoine multiface qui nous a été léguée par nos vénérables ancêtres, le vodoun et les cultes endogènes qui lui sont similaires. En me joignant donc ici à vous ce matin, dans l'arrondissement de Togba, lieu d'histoires séculaires et de modernités, je suis venu témoigner à la suite du Président de la République qui lors du lancement officiel du Programme d'Action du Gouvernement (PAG) le 16 Décembre 2016, à la salle du peuple de la Présidence de la République, disait je cité : ["l'Afrique est de culture vodoun. Aujourd'hui l'Afrique est laïque, elle est musulmane, elle est catholique, elle est même bouddhiste par fois mais elle est de culture vodoun. Nous allons révéler au monde ce patrimoine si riche, si instance, si beau. Le monde aura du plaisir à le découvrir."]

Voilà donc la ligne qui a été tracé à partir d'un constat qui s'impose.

Nous au Conseil communal d'Abomey-Calavi ne saurions dérogés à ce schéma directeur qui met notre pays sur l'orbite du développement avec l'avantage d'être en phase avec nos propres réalités authentiques et originelles.... La perpétuation de la célébration de la fête des religions endogènes a une valeur symbolique sur le plan de la continuité de l'État dans notre pays. Instituée par le Président Nicéphore SOGLO, elle a été maintenue par les régimes successifs. Et le régime du nouveau départ lui offre l'infrastructure idéale pour rayonner en tant que fête patrimoniale touristique et surtout, pourvoyeuse de devises..." »

 

CellCom Mairie  Abomey Calavi

Les Chefs traditionnels
Les adeptes
Les adeptes
Les adeptes
Les Zangbétos
Les adeptes
Le Maire et sa délégation
Released by Tics Master Sarl ; Contact : contact@ticsmaster.com